Menu Fermer

Le collectif constitué de 10 acteurs : Matière Grise, Podéliha, l’EITA, TPPL, AGIREC, Terrien Architectes, Atelier de Rien du Tout, APAVE, FFB, CAPEB, a pour objectif de structurer la filière réemploi des matériaux du bâtiment sur le Maine et Loire.

La première phase d’étude d’opportunité a permis de valider la passage à la phase opérationnelle.

MATÉMORPHOSE est donc là pour travailler sur les 3 axes suivants :

  • Amplifier le recours aux matériaux qualitatifs de réemploi grâce à un outil numérique
  • Impulser le changement de pratiques via notre centre de ressources
  • Créer la rencontre entre professionnels pour travailler ensemble

1 Comment

  1. Vacca Goutoulli Mireille

    notre responsabilité est entière dans une démarche qui a été la pratique pendant des siècles,
    Le remploi des matériaux était une règle bien sûr parfois (souvent) au détriment de monuments, de bâtiments qui faisaient parties d’un patrimoine et qui témoignaient des savoirs, des savoir faire des époques antérieures. Prosper Mérimée en 1830 a inscrit une prise de conscience qui était salutaire après la révolution où les biens de la noblesse et du clergé deviennent biens nationaux et certains vendus comme carrières. mais avant cette date, les monuments de l’époque romaine avaient représenté une ressource pour les chantiers de construction du Moyen Age.
    La pratique du remploi, de la récupération, du recyclage est une démarche d’avenir.
    La bibliographie archéologique en témoigne pour les époques passées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *